La première édition du Salon Africain de la Garantie (SAGA) visant à favoriser l’accès au crédit pour les PME, s’est ouverte ce jeudi 21 février 2019 à Cotonou au Bénin sous la présidence de Mme Naka GNASSINGBE de SOUZA, Directeur Général de l’ANPGF et Présidente de l’APIGA.

 

Placé sous la présidence du Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Monsieur Abdoulaye BIO TCHANE, la 1ère édition du SAGA est un cadre annuel de réflexion, de rencontres, d’échange, d’exposition, d’information et de communication réunissant sur une plateforme les institutions de garantie, les établissements bancaires et financiers et les PME.

Axé sur le thème « La garantie dans l’écosystème des PME, enjeux et perspectives », ce rendez-vous est censé favoriser la mutualisation des forces des institutions de garanties bancaires en Afrique, le positionnement de ces institutions comme des acteurs incontournables à l’émergence des PME pour un développement inclusif des économies africaines et la lutte contre la pauvreté.

 

Selon le Ministre Abdoulaye BIO TCHANE, les résultats de plusieurs études attestent que 90% du secteur privé est porté par les PME qui, d’ailleurs, créent la majorité des emplois sur le continent.

« Toutefois, les difficultés de financement de ces petites et moyennes entreprises constituent un obstacle majeur au développement de notre cher continent », a-t-il déploré, estimant que l’impact des PME sur le PIB des pays africains se situe entre 20 et 30% contre près de 60% en moyenne dans les pays développés.

 

« Malgré cette relative faiblesse de leur poids économique, les PME africaines sont à l’origine de 20 à 40% des emplois. Elles représentent donc une opportunité pour nos Etats et gouvernements dans la résolution des difficultés, dont celle du chômage des jeunes par exemple », a-t-il estimé.

Cette plateforme d’échanges a enregistré des participants de haut niveau composée de garants, de dirigeants de banques et de PME. Elle a permis d’amorcer les premières bases de réflexion sur des thématiques telles que les Fonds de garantie dans les politiques de financement des PME, le financement des PME dans le contexte des nouvelles normes prudentielles des banques, les formes de garantie pour booster le financement des PME ainsi que  les synergies à développer entre les Fonds de garantie et les établissements financiers pour un plus grand accès des PME aux crédits.