Selon le rapport de Hootsuite publié au mois de janvier, près d’un million de Togolais utilisent l’internet au Togo. Parmi eux, 670 000 sont actifs sur les réseaux sociaux et quasiment se retrouvent sur Facebook, de potentiels clients pour les PME/PMI Togolaises. A l’occasion du « Mercredi de l’Entrepreneur » de ce 10 avril 2019, l’Agence Nationale de Promotion et de Garantie de Financement des Petites et Moyennes Entreprises (ANPGF) a livré les secrets aux entrepreneurs.

Placée sous le thème: « prospecter par la communication digitale et sur les réseaux sociaux », cette session a permis aux participants mobilisés massivement dans la salle de conférence de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) de s’informer sur l’intégration et l’utilisation des réseaux sociaux comme canaux de communication. A la manette, l’expert Mawussé Sewa Attikossie, social media manager qui, à base des exemples et expériences, a démystifié l’utilisation des réseaux sociaux par les PME/PMI, les spécificités de chaque réseau social pour atteindre les cibles voulues et augmenter les ventes.

«Les utilisateurs des réseaux constituent un potentiel que les PME/PMI pourraient exploiter pour élargir leurs bases de données de prospects, à condition qu’elles maîtrisent les techniques et rouages de ces technologies qui demeurent entre un mythe pour d’un », a indiqué M. Gaël Dotsè AHOOMEY-ZUNU, Président du Comité de Direction de l’ANPGF.

Il ajoute que l’intérêt de la thématique pour les participants est qu’ils vont découvrir « les réseaux sociaux porteurs, maîtriser les spécificités de chacun afin de choisir les médias appropriés pour atteindre leur cible et par ricochet augmenter leurs ventes ».

 

«Nous allons entretenir les entrepreneurs ou chefs d’entreprise présents à ce rendez-vous sur les possibilités qu’ils ont de pouvoir prospecter sur les réseaux sociaux au-delà de ce qu’ils font traditionnellement sur le terrain », a déclaré l’expert Attikossie. Selon ses explications, la prospection sur les réseaux sociaux obéit à des règles. « Cela ne va pas se faire dans l’amateurisme parce que d’autres le font déjà. Quelques règles sont à observer notamment, la production de contenus de qualité, la présence en ligne de l’entreprise, l’identification de la cible et la réponse aux questions de la cible », a-t-il souligné.

Outre cette séance du Mercredi de l’Entrepreneur, l’ANPGF prévoit organiser une autre formation approfondie de deux à trois jours au cours de laquelle le consultant reviendra en détails sur les codes et bonnes politiques de prospection sur les réseaux sociaux.

La communication digitale pour rappel, est un champ des sciences de l’information relatif à l’utilisation de l’ensemble des médias numériques: le web, les médias sociaux ou les terminaux mobiles par exemple.

Notons qu’avant la cérémonie d’ouverture, Viviane ASSOGBA, promotrice de la société GENIAL Work, évoluant dans la production de jus et cocktails à base de fruits naturels de différents saveurs, a partagé son expérience avec ses collègues. Sa présentation a été suivie d’une série de questions-réponses.

 

Rendez-vous est pris pour le mercredi 08 mai 2019 à la même salle.