En cette période de fin d’année, chaque entrepreneur s’attèle à réaliser les travaux de fin d’exercice notamment l’élaboration des états financiers, cette activité nécessaire et obligatoire. Elle est nécessaire en ce sens qu’elle fournit au chef d’entreprise les informations nécessaires à la prise de décision et à la planification du prochain exercice. L’élaboration des états financiers est obligatoire parce que la loi l’exige, notamment le Système Comptable pour l’Harmonisation du Droit des Affaires (SYSCOHADA) dont relèvent les entreprises togolaises.  Il est donc du devoir des chefs d’entreprise de procéder, à chaque fin d’exercice fiscal, à l’élaboration des quatre types d’états complémentaires et indissociables que sont le bilan, le compte de résultats, le tableau financier des ressources et emplois, et l’état annexé. A ma suite, le formateur, Monsieur SANVEE Ahlonko Tata reviendra en détails sur ces aspects.

C’est donc dans le but de vous aider à avoir une lecture sur ces documents et vous donner les ressources nécessaires pour la lecture des états financiers que l’ANPGF a choisi d’aborder ce sujet au titre du “Mercredi de l’Entrepreneur” de ce mois d’octobre.

En plus, compte tenu des réformes instaurées par le SYSCOHADA dans l’élaboration de ces états qui ont pris effet en janvier 2018, nous avons souhaité vous informer et vous sensibiliser sur ces règles. C’est ce qui explique le thème de cette séance intitulé : « LES TRAVAUX DE FIN D’EXERCICE : LES ETATS FINANCIERS SUIVANT LE SYSCOHADA REVISE ».