Le « mercredi de l’entrepreneur » était à son rendez-vous habituel du donner et du recevoir ce 11 septembre 2019 à Lomé. Une rencontre qui a réuni entrepreneurs et tiers autour du thème : « Négociation gagnant-gagnant: outil de compétitivité ».

 C’est autour de ce thème que s’est déroulé le mercredi 11 septembre 2019 à la salle de conférence de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT), le dixième numéro du Mercredi de l’entrepreneur. Organisé chaque deuxième mercredi du mois par l’Agence nationale de promotion et de garantie de financement des petites et moyennes entreprises (ANPGF), il vise à outiller et accompagner les entrepreneurs togolais dans leur marche vers plus de compétitivité.

 

Intervenant au nom du directeur général de l’Agence, madame Simone Tebayema, Directeur des études, du portefeuille et des interventions financières a rappelé qu’à travers le thème choisi, l’ANPGF veut consolider la présence des entreprises sur les marchés existants et leur donner les outils pour conquérir de nouveaux clients et marchés.  « Par ce thème, nous allons fournir aux entrepreneurs participants les armes nécessaires pour aller au front tout en confiance », a-t-elle déclaré, affirmant qu’avant d’aller à une négociation, il faudra disposer des outils en termes de proposition de nouvelles offres et de défense de ces offres. « Une entreprise c’est la négociation au quotidien que ce soit au sein de la structure ou avec l’extérieur », a-t-elle indiqué.

 

Moïse Dodji Mafongoun, expert-formateur invité par l’ANPGF a expliqué, dans ses propos liminaires, qu’à la fin de la séance les  entrepreneurs disposeront des outils nécessaires en matière de négociation avec leurs clients qui sont leurs premiers partenaires, les fournisseurs puis les services financiers, de fiscalité etc…

Rappelons que le Mercredi de l’entrepreneur est organisé à Lomé et en région chaque mois avec une participation gratuite.