Depuis 2013, l’Agence Nationale de Promotion et de Garantie de Financement des PME/PMI, (ANPGF) organise une session de formation Empretec.

Il s’agit d’un programme intégré de développement de la capacité entrepreneuriale. Selon Mme Naka G.. de SOUZA, Directeur Général de l’ANPGF, “il s’agit d’une étude de la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement (CNUCED) qui a démontré que, quel que soit le pays ou le secteur d’activités, il y a des comportements types que l’on remarque chez les entrepreneurs qui réussissent.” L’objectif d’Empretec, fondée sur la méthode d’un professeur de l’Université d’Harvard, est d’aider les entrepreneurs à maîtriser 10 compétences considérées comme essentielles à la création et à l´expansion d´entreprises privées.

C’est justement afin d’inculquer ces compétences à la classe montante d’entrepreneurs togolais déjà en activités que l’ANPGF organise à leur endroit ce séminaire de formation qui leur fournit une formation destinée à développer leur motivation et leurs capacités entrepreneuriales.

 

Le nom Empretec est l’acronyme espagnol pour ‘Emprendedores et technologia’.

Il a été introduit pour la première fois en 1988 en Argentine, en tant que programme pilote des Nations Unies, conceptualisé pour aider les petites et moyennes entreprises des pays en développement et en transition à se développer, s’internationaliser et former des liens commerciaux avec des sociétés multinationales.

Le programme aide les pays en développement à reproduire le schéma en vigueur dans les nations industrialisées, où les PME constituent la majorité des entreprises, assurent la plupart des emplois et sont une source féconde de nouvelles idées.

Une nouvelle session de 6 jours s’est ouverte lundi 19 novembre 2018 à Lomé et regroupe 27 entrepreneurs sélectionnés sur une quarantaine de dossiers reçus à l’ANPGF.

‘Les Togolais ont l’esprit d’entreprise, mais il faut les accompagner et leur donner un coup de pouce. Nous allons les emmener à mieux fixer leurs objectifs. Beaucoup entreprennent parce qu’ils pensent qu’ils peuvent avoir du succès. Ce n’est pas de ça dont il s’agit. Mais plutôt de fixer les conditions de ce succès dans sa tête pour pouvoir mieux s’organiser et aller vers ce succès.’, note Anzize RADJI, formateur certifié du programme Empretec et directeur Général Adjoint de Centre de Promotion et d’Encadrement des PME (CePEPE) du Bénin.

La plupart des programmes en Afrique ont été mis en œuvre dans le cadre du programme Entreprise Afrique, une initiative du bureau régional de l’Afrique du PNUD qui concerne vingt pays d’Afrique sub-saharienne.